Les Chroniques D'Hyrule

Venez vivre des aventures (et des mésaventures) dans le monde de la populaire série Zelda! Des admins/modos sympathiques, un monde immense (connu ou non), de très nombreuses races et classes disponibles, des quêtes...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Salle du Trône

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: La Salle du Trône   Ven 6 Juin - 7:36

Lorsque vous aurez réussi à traverser les hauts gardes veillant la géante porte menant au château, vous pourrez admirer le grand escalier qui mène à la salle du trône.

D'une grandeur et d'une noblesse qu'on ne voit nulle part ailleurs dans tout Hyrule, cette salle est précédée d'un long couloir avec de grandes fenêtres menant sur des jardins, à gauche et à droite. De grands rideaux rouge ornés d'une boucle en or se posant délicatement sur le sol entourent celles-ci. A terre et sur les escaliers menant au trône, on retrouve un tapis rouge royal avec deux bandes en or sur les côtés. Sur le chemin, des statuettes et des cadres racontent l'histoire, à travers les âges, de la royauté de la famille royale d'Hyrule.

Au bout, se trouve le trône sur lequel est assis, presque toute la journée, le Roi, Daphnès Nohansen Hyrule, troisième du nom, attendant les visiteurs venant de partout dans le royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Ven 6 Juin - 21:14

Les gardes avaient abaissé le pont-levis depuis une heure. Il faisait beau aujourd’hui, l’air était frais, les sentinelles étaient ravie de la journée agréables qui se profilait. Ils n’avaient vue passer que des marchands et des citoyens qu’ils connaissaient presque tous, se perdant en civilités agréables qui n’avaient fait que les rendre encore plus allègres.

Mais soudain, un des hommes sur les remparts vit au loin un groupe de cavaliers aux chevaux noirs galoper à bride abattues vers la ville. Bien que peut nombreux, il ne fallait négliger aucune menace et la sentinelle interpella les autres gardes posté plus bas. A peine eurent-ils le temps d’acquiescer que les chevaux arrivaient sur eux, le frein brutal que leur soumirent leurs cavaliers les faisant tous hennir et certains cabraient, offrant une vision des plus subjuguant aux gardes en armures d’Hyrule.

Mais ce qu’ils virent que la poussière retomba finit d’achever leurs fascinations pour ce groupe. Dix femmes vêtues de soie colorée, la peau délicieusement doré et la chevelure flamboyante et sauvage se dressaient sur les étalons presque sauvages, écumant de bave tant la course avait était rapide. Ces femmes respiraient la fierté et les lourds cimeterres qui pendaient à la selle des chevaux en disaient long sur leurs aptitudes martiales.

Mais le plus impressionnant était surement l’homme à leur tête. Il portait lui aussi le cheveu couleur sang et ses superbe habits, bien que couvrant plus de peaux, étaient eux aussi, semble-t-il en soie et autre tissus légers de qualités. Une multitude de bijoux en or fin pendait partout sur lui et même à ses cheveux et lui aussi portait le cimeterre, bien que le siens soit plus travaillé. Sa monture aussi était bien plus ornée et semblait plus sauvage et puissantes que les autres, ce que put constater un des gardes qui manqua de se faire piétiner quand la bête cabra en freinant.

Nul doute qu’il s’agissait là de Gerudo, mais c’est la présence de l’homme qui fit courir un frisson glacial dans l’échine des Gardes… Un homme… Le Peuple du Désert avait donc un nouveau roi… Hélas, les Hyruliens ne purent s’empêcher de frissonner en constatant que l’allure du nouveau souverain était loin de leurs faires oubliés l’allure de Gannondorf…

« Quelles affaires vous amènent sur les Terres d’Hyrule ? »

L’origine de leur Royaume était inconnus à de nombreux Hyruliens tant ce passage de l’histoire était vieux, mais cette phrase arracha une sourde colère au représentant du peuple Gerudo, plus encore chez leur Roi qui serra la mâchoire en enfonçant son regard de dément dans celui de la sentinelle qui frissonna en reculant d’un pas.

« Mes affaires ne concernent pas les rebus et les parias des Hyruliens… »

Bien que vexé, l’homme n’osa aucunement répondre au Souverain du Désert. Il ne voulait pas être à l’origine d’un incident diplomatique qui déclencherait une nouvelle guerre ouverte avec le peuple guerrier.

Le groupe de cavalier traversa donc le pont-levis et la ville sous les regards effrayés, curieux, parfois hostiles des habitants de la citées. Mais personne n’osa la moindre remarques, tout simplement parce que l’événement était rare. Il était en effet extrêmement peu courant de voir des Gerudos si loin de chez eux et la dernière visite d’un Roi remontait à plusieurs siècles….Mais ça, seul les plus érudits ou les historiens le savaient, et ceux là frémissaient devant ce cortège… Le Dernier Roi Gerudo à avoir était reçu par le Roi D’Hyrule n’était autre que Gannondorf.

Aucun des membres du peuple du Désert n’offrit le moindre regard aux Hyruliens. La rancœur était encore vive chez eux, et elle était amplifiait par la colère de voir les Hyruliens insouciant, tous ayant pratiquement oubliés le crime de leurs ancêtres.

Arrivait au porte du château, les cavaliers mirent pieds à terres. Quand des écuyers tentèrent de s’occuper de leurs montures, les impétueux chevaux du désert furent indomptables, si bien qu’on renonça à la bouger. D’ailleurs les chevaux ne bougeaient plus, attenant leurs maîtresses (et son maître pour le cheval royal).

Le petit groupe prit le chemin de la salle du trône, le roi en tête, suivit par deux colonnes de cinq guerrières qui l’encadraient. Bientôt le groupe pénétra dans la salle du Trône et le Roi du Désert s’avança jusqu’au niveau des escaliers menant au trône. Toute les Gerudos mirent un genou à terre, leurs cimeterres raclant le sol, laissant ainsi leur Roi être le seul debout.

Le Seigneur du Désert toisa le roi d’Hyrule avec un mépris presque palpable.

« Est-ce la guerre que vous désirez ? »

Aucune civilité, aucun rond de jambes, ici, c’est le doute et la peur que voulez faire naître le descendant de Gannondorf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Sam 7 Juin - 3:08

(j'ai corrigé les éventuelles fautes !)

NPC jouant le Roi, Daphnes Nohansen Hyrule

La journée s'annonçait comme les autres pour le Roi ; une longue et ennuyeuse journée assis sur ce bon vieux trône à attendre des problèmes en étant servi par ses sujets. D'ailleurs, ces derniers jours, il avait remarqué à quel point celui-ci (le trône) pouvait lui procurer des insupportables maux de dos et il devrait certainement bientôt remédier à la situation s'il ne voulait pas que la vieillesse de ses os le gagne trop rapidement.

Souffrant d’une soudaine montée de chaleur insoutenable, le Roi avait finalement décidé de quitter la salle un instant pour aller se rafraîchir lorsque l’un de ses plus hauts garde du corps vint lui rendre une petite visite irrégulière, ayant l’air essoufflé et pressé. S’étant levé pour quitter la salle, le Roi se rassit aussitôt et attendit que celui-ci soit arrivé tout près afin d’entendre ce qu’il lui chuchota à l’oreille. Ce qu’il lui annonça le surpris tellement que ses joues en rougirent, et ses yeux n’avaient jamais été aussi grands.

- Faites-la entrer ! cria-t-il dans la grande salle presque vide et trop silencieuse depuis l’entrée du haut garde.

Le Roi semblait être en colère. Se sa carrure importante, il leva le bras droit vers la porte à sa gauche, donnant ainsi l’ordre au sujet qui se trouvait juste à côté d’ouvrir celle-ci. Derrière la petite porte désormais ouverte se trouvait sa fille, la princesse Zirän Hyrule. Malgré son calme et sa gentillesse habituelle pour laquelle on le reconnaissait à travers tout Hyrule, le Roi avait réussi à mettre tous les autres gens présents mal à l’aise rien qu’avec son regard. Et ce n’était certainement pas l’air abattu et mendiant de pitié de sa fille qui allait le faire changer d’un état à l’autre aussi facilement. Décidément, lui et elle avaient des choses importantes à mettre au clair.

Sur cette pensée, il fit signe au même sujet de refermer la porte tout en annonçant à tous de quitter la salle afin que lui et Zïran ne soient que tous les deux, seuls. Lorsque tous furent sortis, il demanda à sa fille de venir s’asseoir près de lui pour lui expliquer ce qui s’était passé. Heureusement pour elle, le temps qui s’était écoulé entre son entrée dans la pièce et la sortie des autres personnes avait su faire quelque peu s’atténuer la colère de son père. Décidée à lui dire toute la vérité et à ne rien lui cacher, elle prépara sa voix à parler longtemps et lui raconta tout dans les moindres détails, ainsi que sa rencontre avec cet être étrange venu de l’autre monde.

Environ la moitié d’une heure s’écoula avant la fin du récit de la jeune princesse. Lorsqu’elle eut finalement terminé, son père n’ajouta rien et détourna son regard vers la grande porte se trouvant au fond, en face de lui. Portant sa main à son menton et fronçant un peu les sourcils, il semblait réfléchir sagement à tout ce que venait de lui avouer sa fille, qui avait décidé de ne rien ajouter, ni questions ni commentaires, et de rester assise. Quelques minutes passèrent avant que le Roi ne se décide finalement à ouvrir la bouche pour parler, mais au contraire d’une réponse à son avantage comme s’y attendait Zïran, il dit tout simplement et calmement :

- Ils doivent déjà être en route… nous sommes maintenant deux à les affronter dans cette affaire. Garde ton calme et ne les insulte surtout pas… Elles sont très susceptibles, ces Gerudos.

Mais malheureusement, il ne s’attendait pas à ce qui arriva quelques minutes après avoir dit cela à sa fille. Alors que tout était calme dans la salle du trône depuis quelques minutes seulement, un vacarme énorme se fit entendre de loin. Puis, soudainement, les grandes portes au bout du couloir, illuminées par les grandes fenêtres menant sur les jardins, s’ouvrirent pour laisser s’avancer un groupe petit mais décidé de femmes aux cheveux roux et à la peau foncée ayant des costumes ornés de bijoux. Le Roi ne fit aucun mouvement, calme et sûr de ce qu’il avait à leur dire, et attendit qu’elles soient toutes arrivées devant lui.

Cependant, à sa grande surprise, une autre silhouette plus grande et imposante se trouvant derrière toutes ces femmes fit irruption dans la pièce. Pendant un instant, le doute et l’inquiétude se dessinèrent dans les pensées du Roi qui, au même moment, plaça sa main sur celle de sa fille afin de la rassurer et lui indiquer de ne pas parler ni bouger, pour le moment. Décidément, plus cette silhouette avançait vers eux, plus le Roi devait se rendre à l’évidence : il ne s’agissait pas là d’une femme mais bel et bien d’un homme.

Toujours en gardant son calme et sa sagesse extérieure, il se contenta simplement de fixer les mouvements de ce nouveau venu jusqu’à-ce que celui-ci parvienne finalement devant son honorable personne. Dans sa tête, l’inquiétude et le stress avaient gagné du terrain bien qu’il ne le laissât rien transparaître à l’extérieur. Puis l’inconnu leva les yeux vers lui avant de parler sans même se présenter… Ce regard… Ces cheveux… Cette bouche… Cette allure, cette silhouette et tous ces bijoux… C’était impossible, il ne pouvait pas être de retour ici, en Hyrule.

« Est-ce la guerre que vous désirez ? » furent ses premières paroles.
Apparemment, ce qui venait de se passer s’était d’ores et déjà parvenu jusqu’au désert des Gerudos d’une façon aussi rapide qu’il s’était fait entendre ici. Avalant sa salive et se préparant à parler à son tour, le Roi se leva et fit suite aux paroles de l’étranger.

- À quelle guerre faites-vous allusion, cher étranger ? Jamais depuis que je règne sur ce royaume je n’ai osé m’aventurer dans un terrain aussi dangereux que celui de la provocation et encore moins de cette manière, la sagesse et la communication ayant toujours fais partie de mes principales priorités. Sachez que je suis énormément attristé et que je n’avais aucunement prémédité tout ce qui vient de se passer entre ma fille, la princesse Zirän ici présente, et votre groupe de Gerudos, au Lac Hylia.

C’était la seule réplique, toujours dans la politesse, qu’il avait réussi à trouver pour le moment, gardant en tête que peu importât l’individu qui se trouvait devant lui à cet instant, il ne devait aucunement le provoquer et encore moins le sous-estimer. Adoptant toujours sa position verticale avec un regard fier, sûr et noble, il attendit la réponse de son interlocuteur.


Dernière édition par NPC le Lun 9 Juin - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Sam 7 Juin - 15:54

(erf oui il doit y en avoir plus -_-)

Äanöndo jubilait, il sentit un long frisson de plaisir parcourir tout son être devant le trouble du Roi. Certes ce dernier le caché, mais les yeux sont le reflet de l’âme et le Roi du Désert avait appris à y chercher la moindre information, aussi dissimulée soit-elle.

Le Souverain d’Hyrule et sa fille, puisque visiblement la princesse était aussi présente, ne s’attendaient surement pas à la venue d’un homme… Un homme Gerudo…Cette simple image pouvait glacer le sang de quiconque connaissait un peu l’histoire sanglante d’Hyrule.

Malgré tout, le Roi d’Hyrule parla avec la prudence propre à sa famille. Durant tout ce discours, le Souverain Gerudo inspira profondément, comme s'il cherchait à s’emparer de chacun des mots, de s’en abreuver et de les imprégner dans tout son être. Lentement, sa main droite avait glissée vers le pommeau de son cimeterre, le caressant avec détachement tandis que le regard du Gerudo se glissait de la gorge du Roi aux yeux de la Princesse.

La Princesse…Elle était belle comme toutes celles qui l’avaient précédé. Elle et son père étaient à porté… Deux coups de cimeterre suffiraient… Mais Äanöndo leva les yeux pour regarder derrière la famille Royal et lentement sa main quitta le pommeau de la lame courbée. Ce mouvement eu pour effet de dégager les tissus qui couvraient le dos de la dite main et le symbole de la Triforce gravé dessus apparut aux yeux de tous pendant quelque instant, le temps que le tissu retrouve sa place.

Le Roi du Désert fit glisser ses yeux le long du corps de la Princesse jusqu'à la main droite de la demoiselle… Il fixa un instant cette belle main avant de plonger son regard dans celui du Roi d’Hyrule.

« Prémédité ou pas… Je constate qu’une fois de plus les Hyruliens s’accordent impunément le droit d’arracher la vie… »

Le Roi Gerudo posa alors son regard le plus cruel et le plus dément sur la Princesse.

« Quel fut sa punition pour avoir versé le sang d’innocent ?... cent lignes ?... Une fessé peut être ? »

Un vague sourire se figea sur les lèvres du jeune homme tandis qu’il posa à nouveau son regard sur le Roi, retrouvant par la même son visage froid et quelque peu effrayant malgré ses traits agréables.

« J’espère que vous n’imaginez pas que de simples excuses servirons à laver l’affront ?... De part chez nous, la vie vaut bien plus… »

Si Äanöndo ne s’était pas encore présenté, c’est qu’il voulait encore semer un peu le trouble. Il se présentera en partant, ou dans la suite de la conversation si cela devenait nécessaire. Pour le moment il préférait encore que son image soit rattachée à celle de Gannondorf.

Quand à ce qu’il voulait… C’était avant tout se montrer, distiller la peur, et peut être repartir avec quelques présents ou quelques accords en guise d’excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Dim 8 Juin - 7:33

Avec l'atmosphère qui régnait désormais dans la grande salle du trône, même la plus dangereuse des créatures de tout Hyrule aurait préféré prendre ses jambes à son cou et partir en courant sans jamais regarder derrière elle. Depuis le début de la conversation entre les deux Rois, la tension avait augmenté considérablement laissant place à un vent glacial qui donnait des frissons dans le dos.

Daphnes vit tout cela. Il vit la triforce sur sa main. Il vit aussi le regard du Roi des Gerudo se porter sur sa personne ainsi que sur celle de sa petite fille pendant qu'il prononçait les mots qu'il trouvait juste de laisser s'écouler de sa sage pensée à sa bouche. Lorsque la main de celui-ci se porta au manche de son cimeterre, Daphnes se plaça intérieurement sur ses gardes, prêts à tout scénario éventuel. Il savait qu'il ne devait pas douter des intentions de ce nouveau venu dont-il ne connaissait même pas encore le prénom.

Après tout, il avait eut assez de temps maintenant pour l'observer attentivement de la tête au pied pour se rendre compte qu'il ne s'agissait pas là du légendaire Ganondorf.

- Avec tout le respect que je vous dois, cher Roi des Gerudo, je vous rappellerai en premier lieu que ma fille est née sous la race des Hyliens. Comment osez vous donc ainsi accuser ma fille alors qu'apparemment, vous ne semblez pas avoir été aussi bien informé que je l'ai été ?

L'envie de devenir un peu moins poli prenait décidément le dessus et s'il ne voulait pas déclancher la prochaine guerre, il devait mettre ses émotions de côté et continuer dans le calme et la sagesse des paroles du départ...

- Tout comme vous, je viens tout juste d'être mis au courant de ce terrible incident. Je n'ai donc pas eu le temps de réfléchir à une "punition" qui pourrait convenir à ma fille pour des actes qui ne sont même pas les siens. Oui, vous avez, bien entendu. Certes, Zïran était bel et bien sur les lieux lors de la mort de vos troupes mais ce qui à causé leurs mort n'est pas une attaque de sa part mais bien d'une créature venue de l'autre monde.

Tout en continuant de parler en fixant le Roi du Désert, il enchaîna...

- Je ne tente aucunement de placer le blâme sur le dos d'une autre personne mais c'est la stricte vérité, que vous me croyez ou pas ne regarde que vous. Je suis totalement conscient que de simples excuses ne pourront pas effacer tout ce qui vient de se passer et toutes les vies qui auront emprunté le chemin honorable de la mort en ce jour, mais sachez que si, pour vous, la vie est une chose qui vous est chère, alors celles-ci, dans toute la sincérité, suffiraient. Cependant, si vous tenez absolument à ce que je vous offre un présent matériel important en guise de regrets et d'excuses profondément sincères, je le ferai car je ne voudrais en aucun cas créer une insulte envers votre personne ou encore apporter un froid de plus entre nos deux peuples.

Reprenant à nouveau sa respiration dans le calme et la grandeur qui lui était tenue de garder, il termina...

- Mais garder bien en mémoire que ma fille n'était pas à cet endroit en mission d'espionnage ou d'hostilité envers qui que ce soit. Elle y était pour des raisons personnelles qui ne regardaient qu'elle mais apparemment, par un curieux hasard, au même instant, des Gerudos armées d'arc s'y trouvaient elles aussi. Étrange, n'es-ce pas, très cher descendant de Ganondorf ?!

Il était indéniable qu'avec ce signe sur la main, peu importe soit son prénom, il avait un rapport direct, de loin ou de près, avec le légendaire seigneur des ténèbres. Reprenant place sur son trône, le Roi attendit avec confiance la réplique de l'homme qui le fixait toujours...


Dernière édition par NPC le Lun 9 Juin - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Dim 8 Juin - 13:11

Le château aurait put s’écrouler sous cette atmosphère dont la lourdeur devenait à chaque fois un peu plus forte. Bien que silencieuse, les dix guerrières Gerudos frémissaient à l’idée qu’Äanöndo commette un acte irréparable et irréfléchie. Après tout, il était jeune et son esprit semblait encore plus égaré que celui de Gannondorf. C’était une véritable malédiction qui s’abattait sur la lignée des Rois… Mais l’heure n’était pas à ce genre de pensées.

Chacune des femmes guerrières se tenait prête à bondir sur ses jambes à sortir ses cimeterres. Même si elles ne désiraient pas le combats, elles étaient Gerudo avant tout et si le Roi en donnait l’ordre, elles se battraient avec un acharnement proche du fanatisme.

Parlons-en du jeune Roi… La discussion semblait l’agacer, ou du moins quelque chose d’autre attiré son attention car régulièrement, ses yeux partait sur la gauche, fixant un point derrière le Roi d’Hyrule, un point qui semblait l’intéresser au plus haut point.

« Justement…Elle est Hylienne…C’est une race dont les torts sont nombreux et avérés, gravé dans la pierre et le sang…Avec tout mon respect bien sur… »

Le jeune Roi avait déclara ceci avec un détachement impressionnant, comme si ce n’était même pas lui qui avait parlé. La dernière partie de la phrase avait était légèrement appuyé, un brin acide amplifiait par un vague sourire au coin des lèvres… Äanöndo avait ici laissé parler la rancœur de son peuple tout entier…Si l’ennemi héréditaire du Goron était le Dodongo, celui du Gerudo était l’Hylien, et pour cause, c’est à chaque fois un Hylien qui a vaincu le Souverain du Désert ! De quoi faire naître des rancœurs…

Hyrule parla alors du Twilis… Äanöndo se demandait s’il devait lui aussi en parler…Pourquoi pas après tout, cela ne nuisait pas à sa petite histoire et montré au passage que les frontières étaient surveillé par le Peuple du Désert. Mais ce qui arracha un long frisson de plaisir au jeune homme, c’est que le Roi Hyrule avait comprit son lignage avec le Sombre Monarque… Plaisir et dégout mêlé…Plaisir d’être apparenté à un si grand homme, dégout de subsister uniquement dans son ombre…

« … Parlons en de ce Twilis…L’unique survivante du…Drame…M’a rapporté qu’il se battait avec si ce n’est pour votre… »

Le Gerudo mit un temps et dévisagea la Princesse, continuant avec un sourire et un regard des plus vagues.

« …Charmante enfant…Aussi…Peut être pouvons nous trouver un accord… Pour vous éviter un dédommagement trop important… Livrez moi ce Twilis…Ce criminel…Le Peuple du Désert se rendra alors justice et nous éviterons de répandre le sang…Du moins….Nous éviterons de trop en répandre…Quand à la présence de Gerudo armées…On n’explore pas de temples piégés moyen de défense… »

La capture d’un Twilis permettrait aux Gerudo d’avoir un lien avec le Royaume du Crépuscule… Peut être même un allié, contraint ou non, puissant…Et si Hyrule refusait d’offrir une vie aux Gerudo, ceux-ci gagnerait tout de même un dédommagement important qui financerais certains projets…

Le Jeune Roi se tut donc en fixant l’homme assis devant lui…Il ne donnera son nom qu’en partant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Dim 8 Juin - 19:16

- Et vous croyez que de remettre le passé de nos ancêtres sur la table améliorera les rapports entres nos deux peuples ? Vous savez, j'ai toujours un très grand respect pour votre peuple et je n'ai jamais souhaité ces chemins différents qui semblent nous séparés. D'ailleurs, mes ancêtres ne sont pas ceux étant la cause directe de toutes ces guerres qui était déclenchée par la soif trop grande de pouvoir du légendaire Ganondorf. Donc, les Hyliens n'ont pas autant de tords à se reprochés que vous le dites, très cher Roi du Désert. Nous sommes autant responsables les uns que les autres dans ces guerres.

Tout en plaçant ses main sur les rebords de son trône, il continua...

- Pourquoi, cette fois-ci, la paix ne pourrait-elle pas être parmi nos options ? Certes, je sais qu'il nous sera difficile d'oublier tout ce qui vient de se passer mais c'est une paix entres nos deux peuples qui ferait cesser tous ces drames insouhaitables....

Il en était maintenant arrivé au moment décisif ; le Roi du Désert lui avait fait une requête qui demandait une réflexion énorme. Bien qu'il voudrait lui livrer ce Twili afin de régler la situation, il ne savait aucunement à quel endroit cette créature étrange rodait, à l'heure qu'il était, dans Hyrule. Et puis, il avait des doutes. Après tout, simplement de lui offrir ce personnage en guise d'excuses était trop... simple ?! Et s'il y avait un plan derrière tou cela ? Toujours et encore ne jamais sous-estimé son ennemi...

- Humm..... de vous livrer ce "Twili" ne serait peut être pas un problème pour moi si je savait tout d'abord à quel endroit il se trouve. Et contrairement à ce que vous penser, il est le seul responsable de ce qui est arrivé, ayant agit contre le vouloir de ma fille qui ne souhaitait aucun mal envers vos Gerudos mais tout simplement un dialogue à l'amiable. Donc, dans l'instant présent, il m'est malheureusement impossible de vous le livrer mais si vous me donnez quelques jours, je pourrais être en mesure de le faire venir ici, au château, pour lui parler et le coincé. Après tout, bien qu'il ne soit pas de notre monde, il mérite le châtiment que tous et toutes mériteraient en tuant sans regrets, n'es-ce pas ? Lorsque je l'aurai coincé, je vous le ferai parvenir avec une escorte du château pour que vous en fassiez ce que bon vous semblera.

Le Roi ravala sa salive après un aussi long discours puis, fixant toujours le Roi en face de lui, il attendit encore qu'il lui réponde, en espérant que sa réponse allait être positive....


Dernière édition par NPC le Lun 9 Juin - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Dim 8 Juin - 22:52

Améliorer les rapports ? Pathétique et misérable faible bedonnant… Les rapports entre les peuples Hyruliens et Gerudo ne s’amélioreront que quand le peuple du Désert aura reconquis ses terres…Ou aura disparut en essayant. Mais cette seconde option n’était évidemment pas acceptable.

Le jeune homme du désert eu beaucoup de mal à garder son calme et à ne pas étriper le Roi sans autre forme de procès. Comment osé t-il parler de Gannondorf ? C’était une insulte à sa mémoire que d’entendre son nom prononcé par ce vers Hyrulien…. Il chercha évidemment à se rattraper, à atténuer sa déclaration précédente en faisant passer la faute de Gannon au deux parties…Mais c’était déjà bien trop tard pour Äanöndo qui se promit intérieurement que le Roi sera le premier à mourir…Oui, il le clouera à la porte de sa cité et le laisserai agoniser là pendant des mois….Peut être même le maintiendrai t-il en vie magiquement pour que son supplice dure éternellement.

Perdu dans ce flot de pensées agréables, le jeune roi n’écoutait plus qu’à demi-mot son homologue Hyrulien, imaginant toute les tortures qu’il pourrait faire subir à sa fille et à lui… Vint enfin le moment où le Roi d’Hyrule parvint à attirer l’attention du jeune homme en parlant du Twilis… Les Hyruliens avaient étaient assez bêtes pour le laisser filer, mais le Roi promit de le lui livrer… Parfait… Au moins une chose de bien.

« Excellent…Faisons ainsi…J’ai votre parole que vous livrerez le criminel et vous avez ma parole que mes armées seront retenus et nos frontières vierges de toutes effusion de sang… »

Un fin sourire se dessina sur le visage du jeune homme qui porta sa main droite à son front, montrant la triforce au passage, puis sur sa bouche et enfin elle partit en plusieurs moulinets en décrivant un arc de cercle sur la droite pour se reposer le long du corps du souverain. Salut traditionnel de son peuple.

« Je me retire donc… »

Le jeune homme fit-volte face et passa entre ses guerrières qui se relevèrent à son passage, le tout dans une synchronisation parfaite. Arrivé vers la porte, le jeune Roi se retourna et lança avec dédain, accompagnant ses mot d’un geste de main en direction du Roi.

« Au fait…Gannondorf n’est plus…Äanöndo est le nouveau maître des Gerudos, souvenez vous en ! »

Puis le petit groupe repartit, laissant le Roi et sa fille seuls… Ils reprirent leurs chevaux et refirent le trajet à l’envers, passant à bride abattu le pont-levis, le Roi Gerudo riant aux éclats d’un rire si sinistre qu’il glaça le cœur des gardes et de ses propres guerrieres… La guerre n’était peut être pas si loin….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Lun 9 Juin - 19:30

Voyant le Roi du Désert s'éloigner et sortir de la salle, Daphnes n'eut comme unique réflexe que de laisser s'échapper un long soupir de satisfaction. Bien qu'il ait réussi à dialoguer avec cet homme, rien que par le regard il dégageait encore plus de mal que la pire des créatures en tout Hyrule. Et cela était loin d'être facile à supporter lorsque l'on est un être du bien et de lumière comme le Roi.

Alors que sa fille avait toujours le regard fixé sur lui et pendant que les gardes refermaient les portes, le Roi semblait encore réfléchir à tout ce qui venait de se passer. En faite, bien qu'il ait trouvé un moyen simple de venir à bout de cet entretient en promettant au Roi des Gerudos de lui livrer le Twili, il en était pas moins incertain. Non parce qu'il ne savait pas à quel endroit il se trouvait mais aussi parce que cet être, s'il était vrai qu'il était en Hyrule, était des plus précieux et qu'il ne devait pas tomber entres les mains d'un Roi aussi vil.

Il devait trouver un moyen de tout arranger sans pour autant lui laisser rencontrer ce Twili.... Mais avant tout, et maintenant qu'il pouvait parler aisément avec sa fille, il se retourna vers celle-ci et lui posa une question qui le travaillait depuis le début...

- Mais qu'est-il réellement arrivé ? Tu m'as vraiment tout expliqué et tout dit ?.... Ne t'inquiètes pas... je n'ai pas vraiment l'intention de lui livrer ce Twili mais j'aurai besoin que tu m'accompagnes dans ce qui se passera, Zïran...

Pour une rare fois dans sa vie, le Roi d'Hyrule semblait inquiet et ne pas trop connaître la solution à ses problèmes.... Et s'il échouait, c'était la guerre qui les attendraient....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Zirän Hyrule
Peuple Hylien
Peuple Hylien
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 31
Profession : Sage-Princesse
Âge du perso : 21 ans
Race : Hylienne
Date d'inscription : 01/06/2008

Votre Personnage
Race: Hylienne
Sexe: Femelle
Devise:

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mar 10 Juin - 0:13

Zïran avait étudié les faits de manière pensive et distante, elle semblait toujours affectée et soucieuse des événements du Lac Hylia. Les stratagèmes du nouveaux Gannondorf dont elle n'avait même pas pris la peine de retenir le nom lui avaient semblé très grossiers, voir trop. Elle ne fut donc pas dupe un seul instant de ses manœuvres. Elle répondit évasivement à son père en posant sa main tendrement sur la sienne mais sans véritablement le regarder.

Je vous aiderais père. Je vous aiderais... J'ai déjà une idée en tête qui pourrait nous délier les mains et nous permettre d'agir dans toutes ces affaires sans risquer ces idiotes retombées diplomatiques que notre théâtrale ennemis affectionne particulièrement ne serais ce que pour gonfler son égo.

Elle haussa les épaules et se leva.


Père, j'aimerais vous parler en particulier dans mes appartements, je vais prendre une décision importante et j'ai besoin de votre total appuie.

Elle fit une révérence respectueuse au roi, son père et s'en alla dans les coursive du château vers ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mar 10 Juin - 23:44

- Très bien, je suis heureux de te l'entendre dire, ma chérie.

Ajouta le Roi envers sa petite princesse qu'il admirait tant. Cette petite fille, il en était si fier. Et plus il la regardait, plus il voyait qu'elle changeait et qu'elle grandissait ce qui lui faisais autant être content que d'avoir peur pour elle.

- Và ! J'irai te rejoindre dès que je le pourrai afin que l'on parle seulement entre père et fille, je te le promet. Ne m'attend pas dans les deux prochaines heures par contre car j'ai encore un rendez-vous important avec les chefs des différents peuples qui durera environ tout ce temps.

Zïran avait bien compris qu'elle devait quitter la salle. Elle fit sa révérence puis quitta la pièce en faisant un signe de tête à son père comme quoi elle avait compris et qu'elle l'attendrait patiemment. À son tour, le Roi quitta pendant quelques instants afin d'aller se rafraîchir un peu et se changer les idées à l'extérieur du palais, à l'air frais. Il avait rarement l'occasion d'admirer la beauté des lieux en dehors de son château et il gravait à chaque fois ce paysage dans sa tête. Environ dix minutes passèrent avant qu'il ne revienne s'asseoir sur son trône, attendant l'arrivée imminente des chefs des autres peuples....

Quelque chose se préparait et il devait les mettre au courant...

Sujet clos sauf si vous voulez vous entretenir avec le Roi. Dans ce cas, passer par MP à Koji !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Alsaen Dariühl
Archer grammariste
Archer grammariste
avatar

Nombre de messages : 209
Age : 28
Profession : Archer émérite naturaliste
Âge du perso : 24 ans (Hyliens)
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Hylien (aux 3/4)
Sexe: homme
Devise: Je croirai en un Dieu quand je cesserai d'aimer les Hommes; mais croire en vous, Déesses, ne m'en empêche en rien.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mar 17 Juin - 3:14

Les quatre aventuriers entrèrent dans la salle du trône avant l'arrivée du Roi; ils durent alors attendre, Alsaen jetant régulièrement de regards pressants sur Toshiro pour qu'il comprenne que son silence et son respect étaient requis.
Shinji, immobile, regardait le trône, patient. Dorgos, comprenant tout seul que le bruit était difficilement toléré ici, admirait, regardait, et se posait mille questions intérieurement.

Enfin, le Roi apparut : Alsaen, fidèle à la hiérarchie, mit un genou à terre rapidement, suivi par Shinji, connaissant bien les traditions de respect royal. Toshiro suivit, et Dorgos, absorbé, dut être "rappelé à l'ordre" par le Twili; surpris, il remarqua que Nohansen Hyrule était apparu, et se mit à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.auteurduneheure.canalblog.com
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mer 18 Juin - 1:37

Le Roi entra, finalement.

Alors qu'il allait pousser un long soupir représentatif de la longue journée qu'il venait de passer, il se retint vite quand il leva les yeux vers les gens qui s'y trouvaient. Ils était d'ailleurs très impressionné qu'ils soient déjà arrivé avant même qu'il n'ait eut le temps de, lui même, venir s'asseoir sur son trône. Il hâta le pas afin d'aller plus rapidement à leur rencontre puis remarqua, au passage, qu'ils s'étaient tous agenouillés en guise de respect envers sa personne.

Il prit place puis leurs annonça...

- Désolé de mon retard, jeunes gens. Je ne croyais pas que votre venue allait se faire si rapidement. Décidément, mes gardes ne perdent pas de temps et ce n'est pas une mauvaise chose. Vous pouvez vous relevez, aventuriers.

Ne connaissant pas encore leurs noms et prénoms, il trouvait tout à fait normal qu'ils les surnomment ainsi. Il les regarda attentivement durant un instant, s'arrêtant du regard sur chacun d'entre-eux. Deux Hyliens, un Goron (qui lui fit mettre un sourire aux lèvres car il adorait cette race) et la créature dont la provenance lui était encore inconnue mais qu'il supposait être le Twili.


- Tout d'abord, je me présente à vous ; Daphnès Nohansen Hyrule, Troisième du nom. Je veux connaître la raison de votre emprisonnement ainsi que votre requête de me rencontrer mais avant, faites de même, présentez-vous à moi.

Et dans le calme et la sagesse pour laquelle il était connu, il plaça ses mains sur chaque côté du trône, les écoutant attentivement et fixant un peu plus son regard sur le Twili...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Shinji Yuurei
Modérachieur
Modérachieur
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Profession : Stratège
Âge du perso : 148
Race : Twili
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Twili
Sexe: Homme
Devise: "Une vie est une chose si éphémère, si imprévisible, que l'on doit s'efforcer de la protéger à tout prix."

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mer 18 Juin - 2:48

Suite à la requête du Roi, les quatre membres de la Brigade échangèrent un regard furtif. Shinji fixait le roi droit dans les yeux. Apparemment, pas une mauvaise eprsonne, mais cela restait à voir...
Devant l'immobilité du Twili, Alsaen se releva en premier.


- Je me présente à vous, mon Roi, avec beaucoup de respect. Je me nomme Alsaen Dariühl. Vous n'avez certainement jamais entendu parler de moi, mais c'est avec un grand honneur que je rencontre votre grandeur...

Décidant de suivre son exemple, Toshiro se redressa à son tour.

- Je m'appelle Toshiro Phenoria. Je suis Hylien, et malgré mon apparence, j'aimerais bien que vous évitiez de me traiter comme un enfant. 'Suis pas si jeune que ça, vous savez...

Se doutant de ce qui se passait, Dorgos se leva avec difficulté et adressa un petit signe de la main au Roi. Les gardes tout autour de lui parurent scandalisés, mais le Goron sembla n'y prêter aucune attention.

- Je suis Dorgos Forgravier le Goron, un apprenti combattant qui voyage avec eux! Vous êtes vraiment le Roi d'Hyrule? Vous savez, chez nous, on a aussi un chef, mais il n'a pas de couronne... La vôtre est très jolie, d'ailleurs! Je me demande en quel minéral elle est faite! Je peux en goûter un morceau?

Il avait souri en entendant Toshiro; cette fois, le Roi éclata de rire. Dorgos le regarda d'un air étonné, sans comprendre, ses deux grands yeux violets reflétant la lumière du soleil, qui pénétrait dans la salle par les larges vitraux présents sur les murs.
Puis Shinji se releva en dernier. Il n'avança pas d'un pouce, bien décidé à rester au même niveau que ses camarades malgré ce qu'il allait lui dire.


- Mon nom est Shinji Yuurei, Premier Stratège de la Haute-Garde du Royaume du Crépuscule. Je suis le fondateur de ce petit groupe, que nous appelons la Brigade du Crépuscule. J'imagine que nos motivations ne vous intéressent pas, aussi vous épargnerai-je les détails. Oh, et avant toute discussion, puisqu'apparemment vous m'avez fait venir pour me questionner, d'après ce que vos soldats ont dit, j'aimerais que moi et mon groupe récupérions l'intégralité de nos effets personnels. Je dois avouer que je ne suis pas à l'aise sans mon casque, et que mes compagnons ici présents sont assez nerveux lorsqu'ils sont désarmés...

Il continua de fixer le souverain sans sourciller, le laissant analyser ce qui semblait être la condition de son entretien avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mer 18 Juin - 3:46

Lorsque les inconnus présents devant lui se présentèrent, le Roi les analysa tous de la tête aux pieds, avant de répondre à la suite de chacun d'entre eux. Ce fut l'Hylien qui se présenta en premier. Malgré son allure jeune, le Roi remarqua rapidement que celui-ci avait quelque chose de noble à l'intérieur, rien que par ses paroles...

- Effectivement, jusqu'à ce jour, votre nom m'était inconnu, Hylien Dariühl. Cependant, je sens en vous une certaine sagesse et noblesse, sûrement due à votre descendance qui, d'une manière ou d'une autre, est lié à la mienne. Enchanté...

Puis, ce fut le tour de l'autre Hylien. Celui-ci était beaucoup plus petit, possédait des cheveux blancs et comme l'avait vu le Roi par son regard, ses paroles furent un peu plus rebelles. Le traiter comme un enfant ? Cela n'avait jamais fait partie des intentions du Roi...

- Sachez, très cher Toshiro, que je n'avait nullement l'intention de vous traiter comme tel. J'ai en mémoire de ne jamais juger une personne simplement par l'apparence et dans votre cas, je dois dire que même avec votre côté rebelle qui semble vous attacher à celui d'un enfant, je crois au contraire que vous êtes plus âgé, sage et que vous en avez aussi vu plus que certains ici présent. Mais attention, parfois, le savoir n'est pas une chose qui nous rend supérieurs. Enchanté

Et vint le tour du Goron. Le Roi était d'ailleurs très surpris d'en voir un dans sa salle du Trône. La dernière fois qu'un Goron était venu lui rendre visite, il avait été enchaîné et amené au dernier étage des cachots tellement il était violent. Il fallait dire qu'il n'en gardait que des mauvais souvenirs mais celui qui se trouvait devant lui à cet instant même dégageait une bonne aura et de la bontée...

- Avec vous à leurs côtés, ils n'auront très certainement rien à craindre tout au long de leur voyage, n'es-ce pas ? Oui, je suis vraiment le Roi d'Hyrule et j'ai déjà rencontrer votre chef qui n'a pas de couronne. Par contre, j'ai cru apprendre avec le temps que ce bout de métal n'était pas aussi significatif et que bien des peuples comme le vôtre, messire Dorgos, possédaient des trésors bien plus représentatifs de leur sagesse et de leur grandeur que cet objet. Malheureusement, je ne peux vous laisser y goûter mais je suis certain que vous ne ratez pas grand chose...

Finit le Roi en souriant amicalement au Goron. Finalement, le tour du Twili arriva. Jamais de ses yeux le Roi n'en avait réellement vu encore. Certes, il en avait entendu parler et vu quelques "essait de portraits" mais c'était la toute première fois qu'il se retrouvait face à face avec un membre de ce peuple "légendaire". Il avait tant de choses lui dire qu'il ne saurait certainement pas par ou commencer.

- Plus qu'enchanté de faire votre connaissance, Premier Stratège de la Haute-Garde du Royaume du Crépuscule Shinji. J'attendais votre venue avec la plus grande impatience. Des choses récentes en rapport avec ma fille Zïran ce sont produites et je devais vous parler au plus vite, sans perdre ne serais-ce qu'une seule seconde. Mais permettez moi d'abord de vous dire que je suis content d'avoir fais votre connaissance et celle de votre groupe et que vos effets personnels, pour une raison de sécurité envers ma personne, ne vous seront remis qu'à votre sortie.

Après tout, malgré qu'il ne sentait ici aucunes mauvaises intentions, le Roi n'osait pas prendre de chances et risquer sa vie inutilement. Toujours assis calmement, il attendit la suite des choses....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Alsaen Dariühl
Archer grammariste
Archer grammariste
avatar

Nombre de messages : 209
Age : 28
Profession : Archer émérite naturaliste
Âge du perso : 24 ans (Hyliens)
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Hylien (aux 3/4)
Sexe: homme
Devise: Je croirai en un Dieu quand je cesserai d'aimer les Hommes; mais croire en vous, Déesses, ne m'en empêche en rien.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mer 18 Juin - 3:53

Alors que Shinji s'apprêtait à affirmer sa volonté de récupérer les armes, Alsaen posa une main sur son épaule, et parla pour se faire entendre de lui seul :
-
Nous ne sommes pas en mesure de nous montrer contraignants, mon ami. Pas maintenant. Nous devons nous presser, alors suivons les formules, d'accord ? Contentons-nous de régler cette affaire honorable qu'est une rencontre royale, et partons chercher les autres fragments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.auteurduneheure.canalblog.com
Shinji Yuurei
Modérachieur
Modérachieur
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Profession : Stratège
Âge du perso : 148
Race : Twili
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Twili
Sexe: Homme
Devise: "Une vie est une chose si éphémère, si imprévisible, que l'on doit s'efforcer de la protéger à tout prix."

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Mer 18 Juin - 4:04

- Alsaen, rétorqua le Twili, j'aime beaucoup ta spontanéité et le respect dont tu fais preuve à l'égard de tous. Cependant, il est de mon devoir de vérifier ses intentions. Rien ne nous dit qu'il nous ait tirés de notre cachot afin de nous laisser tranquillement partir; de plus, j'ai eu quelques démêlés avec sa fille Zirän, comme tu le sais, même si je ne t'ai pas encore raconté toute l'histoire. Une telle requête est une sorte de test: s'il accepte de nous restituer notre armement, nous saurons alors qu'un entretien est pour lui plus important que le fait de garder le contrôle sur un groupe désarmé. Comprends-tu où je veux en venir?

Il avait dit cela très bas, chuchotant presque dans l'oreille de son compagnon, de sorte à ce que seul lui puisse l'entendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiro Phenoria
Peuple Hylien
Peuple Hylien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 32
Profession : Voyageur solitaire
Âge du perso : 12
Race : Hylien
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Hylien
Sexe: Masculin
Devise: il en faut beaucoup pour m'impressionner

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 7:00

Sans doutes agacé par le fait que personne ne disait rien, Toshiro s'avança et fit face au Roi. Il n'avait toujours pas digéré leur emprisonnement, et comme il se l'était promis, il donna au souverain sa version des faits.

-Votre Altesse, il est de mon devoir d'éclaircir cette affaire afin d'éviter toute conclusion hâtive. En premier lieu, sachez que mes compagnons n'ont aucun lien dans l'histoire du "vol". Cela ne concerne que moi et le plaignant, alors je serais reconnaissant de les laisser partir sans qu'aucune accusation ne soit portée contre eux.

Par la suite, il est important de souligner que le "vol" en question ne s'est jamais produit. Il s'agit d'un machination ourdie contre moi par un homme, sans doutes un rival de notre groupe, qui voulait s'emparer d'un fragment de miroir que j'avais en ma possession. Ledit miroir, je l'ai dument payé au marchant du Bazar pour la somme de 100 rubis et si vous récoltez son témoignage, vous constaterez que mes dires sont authentiques.

Qui plus est, l'homme en question n'est pas la victime, mais plutôt l'agresseur. Il m'a intercepté à la sortie de la boutique et a tenté de s'emparare de mon fragment par la force. J'ai agis en légitime défense en lui donnant un vigoureux coup de pied dans la mâchoire et je me suis enfui rapidement afin qu'il ne puisse me suivre. Il a sans doute du alerter une de vos patrouille qui passait à ce moment, mais il y a aussi bon nombre de témoins qui ont assistés à la scène, dont le vendeur lui-même.

Votre majesté, sachez que ces révélation ne sont que pure vérité, je suis un homme intègre et honnête, et qui plus est, incapable de mentir à qui que ce soit. Je n'ai jamais commis de crime car je suis un fervent défenseur de la Justice. Aussi, je vous voudrais vous remercier de m'avoir prêté un oreille attentive.

Son discours fut suivi par une description détaillée de l'agresseur. Il se retira ensuite derrière ses compagnons complètement abasourdis et attendit la réponse du Roi, tout en espérant qu'elle serait favorable pour lui et le reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 7:37

Le Roi était resté muet durant tout le temps ou les voyageurs se trouvant devant lui l'étaient restés aussi. Jusqu'à ce que l'un d'entre-eux décide finalement de s'avancer un peu plus vers lui tout en s'inclinant un peu pour lui parler. C'était l'Hylien aux cheveux blancs, Toshiro. Contrairement à tout à l'heure, les paroles qui sortirent de sa bouche cette fois-ci furent totalement à l'inverse de celles qui avaient été rebelles et familières.

Il écouta attentivement toutes les confessions du jeune homme et il ne le quitta pas du regard tant qu'il n'eut pas finit, non seulement par respect mais aussi parce que ce qu'il lui racontait l'intéressait. À la fin de son discours, lorsqu'il fut retourné à sa place auprès de ses compagnons, le Roi ne répondit pas tout de suite, semblant prendre un instant pour réfléchir à tout ce qu'il venait de lui dire.

Puis, quelques minutes passèrent et il se décida à parler :

- Hummm.... Donc, vous dites être le seul responsable de votre mise au cachot ainsi que de celle de vos compagnons mais qu'en outre, vous n'avez pas commis de crime et que vous avez payé cet objet ? Et bien, je vous crois.

Sous l'air stupéfait des quatres aventuriers, le Roi avait fait cette déclaration avec un sourire et une franchise que personne ne pouvait remettre en question. Bien qu'aux yeux des hommes (et du Goron) les mots de Toshiro avaient semblé être aussi efficaces, en faite, ce que le Roi ne leurs révélaient pas, c'était qu'il le savait déjà.

Effectivement, en apprenant l'arrestation de Toshiro et de sa bande, le vendeur, ayant vu la scène au complet, était aussitôt venu dénoncer le vrai responsable, qui fut arrêter, de cet incident aux gardiens. Cependant, le Roi ne pouvait pas les libérés puisqu'il devait rencontrer Shinji, d'une manière comme d'une autre. Cela lui donnait donc une alternative pour les garder plus longtemps dans les cachots.

Voyant qu'il pouvait maintenant avoir confiance envers ces trois hommes et ce Goron par les paroles sage de l'Hylien, le Roi se leva et continua sur sa lancée...

- Il est très sage de votre part d'avouer toute la vérité devant vos compagnons ainsi qu'a mon intention, seulement, je savais déjà que vous n'étiez pas coupables. Cependant, je devais absolument, peu m'importait le moyen, tenter de rencontrer l'être spécial venu de l'autre monde qui est avec vous ; Shinji. C'est pourquoi je ne pouvais demandez aux gardiens de vous laisser aller ou de vous dire toute la vérité car je sais très bien que vous auriez quitter et je n'aurais pas pu vous dire tout ce que j'ai à vous dire....

Sur cette note, le Roi s'arrêta un instant pour reprendre sa salive ainsi qu'un regard plus sérieux. Levant le bras droit en direction d'une porte qui était fermée, il cria l'ordre que l'on rende les armes aux membres de la Brigade du Crépuscule. Un gardien sortit aussitôt de la dite porte suivit de trois autres qui transportaient aussi les armes. Ils déposèrent le tout juste devant leurs pieds puis ils repartirent aussi rapidement qu'un coup de vent, refermant la porte dans un calme presque aussi agaçant que le silence qui régnait dans la salle.

- Maintenant, messire Shinji, ainsi que ses compagnons, écouterez vous tout ce que j'ai à vous dire ? L'heure est grave et nous ne pouvons plus nous permettre de perdre ne serais-ce qu'une seule fraction de seconde. J'attendais votre venue et si vos compagnons vous semblent si cher, ils feront aussi partit de notre entretient. Acceptez-vous ma requête ?

Termina-t-il en lançant un regard sérieux et sévère à l'intention de Shinji.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Toshiro Phenoria
Peuple Hylien
Peuple Hylien
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 32
Profession : Voyageur solitaire
Âge du perso : 12
Race : Hylien
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Hylien
Sexe: Masculin
Devise: il en faut beaucoup pour m'impressionner

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 8:00

Toshiro fixa le Roi pendant un moment. Ses intentions semblaient claires et ne cachaient pas quelconque traîtrise. Tout en récupérant son arsenal et en réajustant son sabre dans son dos, il donna sa réponse au monarque.

-Votre Altesse, sachez qu'Alsaen, Dorgos et moi-même sommes disposés à vous écouter. Toutefois, nous allons laisser Shinji vous donner une réponse officielle car votre requête semble s'adresser d'abord à lui. S'il désire un entretient privé avec vous, nous attendrons à l'extérieur.

À présent qu'ils s'étaient réarmés et rééquipés, le reste du groupe fit silence et laissa le Twili s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Yuurei
Modérachieur
Modérachieur
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Profession : Stratège
Âge du perso : 148
Race : Twili
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Twili
Sexe: Homme
Devise: "Une vie est une chose si éphémère, si imprévisible, que l'on doit s'efforcer de la protéger à tout prix."

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 12:04

Il semblait méditer.
Ayant retrouvé ses deux objets magiques, Shinji avait replacé son casque sur sa tête et, machinalement, faisait passer sa sphère d'une main à l'autre. Il réfléchissait à toute vitesse. La condition qu'il avait posée au Roi avait été respectée. Et malgré ses dires par rapport à l'affaire du "vol", il n'était toujours pas certain de pouvoir lui faire confiance. Tous ces gens du milieu de la noblesse étaient souvent vils et dégoûtants, sous leurs airs mielleux...
Pourtant, malgré cela, le Roi lui inspirait un sentiment différent. Comme s'il pouvait avoir parfaitement confiance en lui. Il était temps d'écouter son instinct, pour une fois.


- Très bien, Votre Majesté. Je m'entretiendrai avec vous afin de répondre à vos questions. Cependant, j'aimerais - dans la mesure du possible, bien entendu - que mes compagnons restent ici avec moi; je les estime maintenant aussi concernés que moi par cette affaire, et en ayant décidé de consacrer leur vie à la quête que l'on a entreprise ensemble, je les sais dignes de confiance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorgos Forgravier
Pierre qui roule n'amasse pas mousse
Pierre qui roule n'amasse pas mousse
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 27
Date d'inscription : 03/06/2008

Votre Personnage
Race: Goron
Sexe: Mâle
Devise:

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 14:27

Ils étaient rivés sur le Roi, son trône et sa couronne. Ses deux jetons d'un violet homogène, sans reflets et sans ombres, ses deux yeux maintenant inexpressifs fixaient le Roi.

Voulait-il impressionner ? Etait-il, lui, impressionné par tant de prestance ? Réfléchissait-il simplement ?
C'était indéfinissable, ce regard semblait pouvoir percer même le plus épais des Gorons.

Le Roi ne semblait porter que fort peu d'attention au gros bonhomme qui semblait vouloir l'oppresser de son regard indigo, échangeant avec les personnes les plus "intéressantes" pour lui..

Que pouvait bien attendre Dorgos, à le fixer comme ça.. Peut-être avait-il, dans sa tendre enfance à l'état de gravier, entendu parlé du Roi d'Hyrule dans un conte pour enfant, peut-être l'imaginait-il totalement différent.

Etait-il déçu, intrigué, satisfait ? Quoi qu'il en fut, il n'était nullement effrayé. Par contre, pour les plus sensibles, il pouvait paraître passablement effrayant.

En effet, ses longs bras pendant le long de son corps, perpendiculaires au sol, mettaient en évidence son énorme bedaine. Ses puissantes petites jambes soutenaient tout ce poids avec force, donnant le sentiment qu'elles étaient incrustées dans le sol. Et sa bouche, ce trait fin et rectiligne -bien sur horizontal-, ce trait qui dessinait d'habitude un sourire ou tout autre signe d'expression enfantine.. Il n'exprimait plus rien, un air neutre et froid envahissait son visage, donnant l'impression d'être devenue marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alsaen Dariühl
Archer grammariste
Archer grammariste
avatar

Nombre de messages : 209
Age : 28
Profession : Archer émérite naturaliste
Âge du perso : 24 ans (Hyliens)
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Hylien (aux 3/4)
Sexe: homme
Devise: Je croirai en un Dieu quand je cesserai d'aimer les Hommes; mais croire en vous, Déesses, ne m'en empêche en rien.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 14:43

Alsaen, réjoui de récupérer le contact chaud, raffraîchissant, puissant et autres de ses pierres, jubila intérieurement de retrouver son arc, objet qu'il affectionnait grandement.
Content de voir également le Roi leur faire l'honneur d'une confiance vertueuse, impressionné par la sagesse cachée de Toshiro, et touché par la foi de Shinji en chacun de ses compagnons, un sourire un peu plus pressant que d'habitude se dessina sur ses lèvres.
Il se retourna vers Dorgos, et le vit avec un air grandement pensif et contemplatif, beaucoup plus sérieux qu'il ne l'aurait capable. Surpris, il leva sa main haut, et la posa sur son épaule pour lui faire un sourire amical, qu'il voulait rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.auteurduneheure.canalblog.com
NPC
Admin Impartial [Non-Joueur]
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 31
Profession : Multi-Professions
Âge du perso : Inconnu
Race : Mutli-Races
Date d'inscription : 31/05/2008

Votre Personnage
Race: Mutli-Races
Sexe: Multi-Sexes... Oo?
Devise: Je n'en ai pas. Je vais et je viens selon l'endroit ou on a besoin de moi.

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Jeu 19 Juin - 22:19

Le Roi fut très heureux de voir que les quatre compagnons collaboraient. Non seulement cela lui éviterait-il de la salive mais aussi de perdre du temps inutile à tenter de les convaincre. Contrairement à ce qu'ils pouvaient peut être penser de lui en ce moment même suite au retour imprévu de leur armement, il n'avait aucunes mauvaises intentions, au contraire.

Tournoyant tranquillement sur lui même pour se retrouver de dos à ses interlocuteurs, il s'arrêta de nouveau un instant, portant sa main à son menton pour montrer qu'il réfléchissait, prenant soin de bien choisir ses paroles avant de continuer. Quelques minutes passèrent encore et il se retourna, fixant le groupe à nouveau...

- Très bien. Je suis prêt à tout vous dire à vous et à vos compagnons et si vous avez un quelconque commentaire, n'hésitez pas à m'interrompe, même vous, noble Goron.

S'il précisait à l'endroit du Goron, c'était tout simplement parce que celui-ci, depuis le début, n'avait pas osé parler ou ajouter quoi que ce soit. En aucun cas le Roi ne souhaitait qu'il soit mal à l'aise en sa présence...

- Tout d'abord, messire Shinji, vous devez savoir ; Vous êtes en danger ! Je ne suis pas le seul désormais à connaître votre venue en notre monde puisque juste après l'incident vous impliquant vous et ma fille contre des Gerudos, leur Roi est venu ici même au château. Laissez moi vous dire qu'il était très loin d'être venu pour parler calmement et qu'il était tout le contraire d'un être heureux. Il n'a pas apprécié que l'on sacrifie ainsi ses guerrières sans ne rien lui donner en retour. Pour éviter la guerre, donc, j'ai été contraint de lui promettre quelque chose en échange de quoi il ne nous déclarerais pas la guerre...

Puis, s'approchant peu à peu de Shinji, il se stoppa net et ajouta....

- Et la chose que je lui ai promise, c'est vous, messire Shinji.

Il avait dit cela sans l'onde d'un regret dans le ton de sa voix. Mais heureusement, sous les regards paniqués et surpris des autres membres, il se rattrapa avant que ceux-ci ne lui saute au coup...

- Mais n'ayez crainte, très cher. Je n'ai nullement l'intention de vous abandonnez à ce triste sort et vous ne serez pas seul avec tout ce qui s'en vient. Sachez que cette proposition, je l'ai faite pour éviter qu'il ne nous déclare la guerre tout de suite, pour gagner du temps et éviter d'écourter des vies inutilement. Par contre, ce choix de ma part nous amènent donc à devoir trouver une solution le plus rapidement possible, vous impliquant vous, moi et votre groupe afin d'éviter une catastrophe !

Son regard avait changer. Il n'était maintenant plus aussi calme et sérieux qu'avant et au contraire, de l'inquiétude s'y était dessiné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Shinji Yuurei
Modérachieur
Modérachieur
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Profession : Stratège
Âge du perso : 148
Race : Twili
Date d'inscription : 29/05/2008

Votre Personnage
Race: Twili
Sexe: Homme
Devise: "Une vie est une chose si éphémère, si imprévisible, que l'on doit s'efforcer de la protéger à tout prix."

MessageSujet: Re: La Salle du Trône   Ven 20 Juin - 2:21

- Très bien, dit Shinji sans même hésiter. Je suis responsable de ce qui est arrivé, et il serait fort injuste que vous soyez obligé d'en assumer les conséquences, vous et votre Royaume. Concernant mes compagnons... Eh bien, si ce petit "imprévu" ne les dérange nullement, ils m'accompagneront.
Cependant, quelque chose m'intéresse grandement. Vous semblez avoir un plan, je me trompe? Souhaitez-vous nous en faire part dès maintenant, ou dois-je mettre mes talents de stratège à votre service durant un court laps de temps?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle du Trône   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle du Trône
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ouverture de la salle d'armes
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» La salle de jeux vidéo de Kruggy
» [Lieu RP] La salle de lecture
» demande de salle aupres de la MCA de Pertuis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Hyrule :: Hyrule :: Hyrule Town :: Le Château d'Hyrule-
Sauter vers: