Les Chroniques D'Hyrule

Venez vivre des aventures (et des mésaventures) dans le monde de la populaire série Zelda! Des admins/modos sympathiques, un monde immense (connu ou non), de très nombreuses races et classes disponibles, des quêtes...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Extérieur.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gaaburi [NPC]
Bête des sables
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Profession : Guerrier
Âge du perso : Inconnu
Race : Gaïren
Date d'inscription : 19/06/2008

Votre Personnage
Race: Gaïren
Sexe: Masculin
Devise: Liberté. C'est ma seule patronne.

MessageSujet: Re: Extérieur.   Jeu 26 Juin - 4:47

Le combat était toujours aussi intense, malgré la mise hors d'état de nuire d'une des trois filles. Gaaburi ne voulait pas la tuée... Ni les deux autres, d'ailleurs. Pour lui, ce n'était qu'un jeu. Tout ce qu'il voulait depuis le début, c'était de voir le Roi des Gerudos pour une raison bien précise. Cependant, il savait très bien qu'avec tout le grabuge qu'il avait créé, celui-ci ne l'accueillerait sûrement pas à bras ouverts. Tout dépendrait bien de lui, après tout...

Lorsque la jeune fille fit irruption entre lui et l'autre Gerudo qui lui ressemblait beaucoup, Gaaburi resta surpris et bête. Jamais personne n'avait osé s'interposer entre lui et son ennemi au moment même ou il allait le mettre hors d'état de nuire. Après tout, ce fut juste un coup de chance pour sa jeune ennemi car l'autre venait de la sauver des blessures à la tête et au corps pour quelques heures au moins.

Finalement, lorsqu'il vit qu'il avait gravement blesser la fillette et que la fatigue le gagnait peu à peu, il décida de remettre sa hache dans son dos. Après tout, il adorait s'amuser de la sorte mais il n'était pas non plus suicidaire, non mais ! Et puis il devrait aussi bientôt s'en retourner chez lui pour rejoindre les siens et manger un peu (son estomac émit un petit bruit à cette pensée). Mais avant, la petite lui avait posé une question sans qu'il s'y attende et tout en se s'avançant vers celle-ci, il lui répondit, sans aucuns gestes brusques et espérant qu'elle ne lui lancerait pas une autre attaque maintenant qu'il avait rangé son arme...


- Je ne vous veux aucun mal. Mon but était de rencontrer votre Roi et de vous mettre hors d'état de me nuire. La tuée ne m'aurait mené à rien.

Lorsqu'il fut assez près de Maharu, il s'empressa de sauter sur son bras blessé et fit un signe assez clair à Sylia de rester éloignée et de ne même pas oser s'approcher. Pris, il posa sa main au dessus de sa blessure et y laissa tomber du sable provenant de son propre corps...

- Le sable devrait faire l'affaire.

Ce n'était pas un geste de gentillesse, au contraire. S'il la guérissait, c'était simplement parce qu'elle lui avait tenue tête et que c'était sa façon à lui de la remercier pour avoir prit par à son petit jeu. Soudainement, il lâcha le bras de Maharu et il se recula en regardant de tous les bords et de tous les côtés, semblant chercher quelque chose du regard et renifler une odeur que les deux Gerudos ne pouvait pas sentir d'aussi loin...

- Votre Roi.... Il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: Extérieur.   Jeu 26 Juin - 19:28

Eh bien… En voila un beau bordel… Des Gerudos couraient partout, on parlait d’un lézard qui combattait trois guerrières… Äanöndo soupira et se tourna vers Hadyn qui flottait au dessus du Cube.

« J’ai quelques obligations à régler…Malgré tout… »

Il écarta un bras, montrant ainsi le paysage désertique et la Forteresse qui les entouraient.

« Voici la Forteresse Gerudo…La partie Ouest, la plus enfoncée dans le Désert…Quand j’en aurai fini avec mes affaires, nous irons sur les toits… La vue y est plus ou moins dégagée… »

Le Roi laissa ensuite sa magie inonder une partie de son royaume, cherchant à capter la présence du lézard. Il le trouva finalement en compagnie de la bâtarde et de deux autres guerrières. Il se dirigea lentement vers le lieu du combat, trainant les pieds, comme s'il n’avait aucune envie de le faire, ce qui était le cas d’ailleurs. Il glissa le Cube de Valan dans ses turbans, à un endroit d’où il ne tomberait pas et s’assura que cela n’empêchait pas Hadyn d’apparaître… Non, il était toujours là, flottant à côté de lui…C’était presque hilarant…Un lutin qui flotte…

Bientôt, l’étrange duo que formaient le Roi et le Lutin Flottant arriva… Äanöndo dévisagea les trois femmes, dont une qui était gentiment par terre, puis le lézard…Y avait pas à dire, il n’aimait pas cette race de bestioles à écailles…Il faudra qu’il pense à les exterminer avec le reste…

Résorbant sa magie jusqu'à lui, le Souverain du Désert toisa la créature verte et fini par demander, chassant d’un geste de la main les quelques grains de sable qui étaient restés en suspension.

« Que cherches-tu sur mes terres ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaaburi [NPC]
Bête des sables
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Profession : Guerrier
Âge du perso : Inconnu
Race : Gaïren
Date d'inscription : 19/06/2008

Votre Personnage
Race: Gaïren
Sexe: Masculin
Devise: Liberté. C'est ma seule patronne.

MessageSujet: Re: Extérieur.   Jeu 26 Juin - 22:36

DÉSOLÉ GROS BUG INTERNET LE POST ÉTAIT PRÊT DEPUIS DÉJÀ 1 HEURE MAIS TOUT À PLANTÉ XD !

--------------------------------

Il le savait et son odorat très développer ne lui avait encore une fois pas mentit ; quelques secondes après avoir sentit sa présence, le Roi apparut au loin dans le sable chaud du désert. Le voyant venir vers lui, Gaaburi s'avança tranquillement à son tour jusqu'à être à une distance raisonnablement sécuritaire.

Il ne l'avait jamais vu en personne. Bien que ce n'était pas le même Roi qu'il y avait des années, celui-ci dégageait une aura terriblement maléfique. Il le sentait. Remarquez, il ne fallait sûrement pas être un Gaaburi pour s'en rendre compte, mais bon. Il avait une allure si noble, si fière, à un tel point qu'a côté de lui, niveau physique, Gaaburi n'était qu'une créature écailleuse sous le désert brûlant.

Pourtant, bien qu'il ressentait pour la première fois un sentiment de peur à l'égard de celui-ci, il devait resté brave et accomplir ce pourquoi il était venu ici, au départ. Malgré tout, Gaaburi n'abaissa pas sa garde, laissant toujours sa queue prête à attaquée si le besoin s'en présentait. Sa hache était dans son dos et il avait désormais les bras croisés. Il l'observa attentivement de haut en bas avant de se résoudre finalement à répondre à sa question, ne faisant désormais plus cas des trois Gerudos derrière lui...


- Je ne cherche rien. Si je suis venu ici, c'est avant tout pour que vous appreniez justement que ces terres que vous chérissez et qui vous condamnent depuis tant d'années ne sont pas que les vôtres. Nous peuple des Gaïren, vivons aussi dans ce désert et bien avant votre venue, même. Je viens donc vous demander ce qui nous revient de droit ; notre pouvoir en ces terres du Désert.

Gaaburi était sérieux. En aucun cas il n'aurait préféré d'abord la bataille à la communication dans cet entretien un peu spécial. Il garda les bras croisés et soudainement, le sable qui formait sa tête de lézard commença doucement à s'écouler tout le long de son corps pour laisser place à une tête humaine. Un visage couleur peau, de couleur pâle, accueillait des yeux orangé éclatant. Il avait, sous un bandeau rouge-brun, des cheveux courts et châtains qui cachaient un peu ses oreilles rondes.

- Gaaburi Northendal, c'est mon nom.

Vrai visage de Gaaburi :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Maharu Silna
Peuple Gerudo
Peuple Gerudo
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 27
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo
Date d'inscription : 01/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Feminin
Devise: La vie est un jeu. Alors autan en profiter.

MessageSujet: Re: Extérieur.   Jeu 26 Juin - 22:59

L'arrivée de Äanöndo avait marqué par la même occasion la fin officiel de ce combat. Ne prenant plus cas du Lézard puisque cela n'était plus intéressant, Maharu embarqua Silya et toute deux allèrent aider Mandarine à se relever. Cette dernière avait pratiquement récupéré de sa collision avec le mur.
Ensuite elles se dirigèrent vers un des bâtiments de la forteresse. Toujours mené par Maharu qui semblait savoir exactement ou elle allait et ce qu'elle voulait. L'attention de la jeune fille fût néanmoins très vite détourné lorsque le sable commença à s'écouler comme une rivière de la tête du monstre. Laissant sa tête de lézards pour un jeune homme.

Maharu réagit instantanément, par pur réflexe et par habitude de dire à voix haute la plupart des pensées qui lui traversait l'esprit. Elle ne put réprimander un sifflement satisfait émanant de ses lèvres avant de déclarer d'une voix convaincu, tout en hochant la tête.

-Mais c'est qu'il est mignon avec ça!

Puis ne prenant plus cas de la situation, puisque les propos avait pris une tournure des plus ennuyant, c'est à dire. Les gueguerres de territoire, Maharu repartit aussitôt. Elle adressa un petit signe de main à son roi, histoire de le saluer puis entre dans une des bâtiments de l'endroit.

[Suite dans la volière :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: Extérieur.   Jeu 26 Juin - 23:15

Bien qu’elle n’avait pas tort, Äanöndo aurait préféré plus de retenu de la part de ses guerrières… Il émit un grognement et retint au mieux ses pulsions meurtrières… Ne pas tuer la sang-mêlé, elle servait sa cause…Mais lui tailler les oreilles, lui crever les yeux, lui arracher un bras ce n’était pas la tuer…

Se calmant tant bien que mal il écouta le représentant du peuple Gaïren… Ses ancêtres n’avaient que peu d’information à leur propos… Tous ce qu’il savait c’est que c’était un peuple mystérieux résidant dans le désert et qui avait fait par moment, quelque raids sur la Forteresse, jamais bien méchant, généralement, seul des animaux d’élevages disparaissaient, et jamais en grand nombres, du coup les Rois Gerudos n’avaient jamais réagit. Même Gannondorf n’avait jamais cherchait à les anéantir, tant ce peuple se faisait discret au point qu’on l’oubli.

« Je ne chérit nullement ses terres qui ne m’appartiennent que par nécessité… »

Le Roi posa son regard vitreux sur Gaaburi, y plongeant, comme s'il sonder l’âme de l’homme du sable, le déshabillant du regard… s'il avait put détacher la chair des os du jeune homme, il l’aurait déjà surement fait par le regard.

« Quand au Désert… Il est mien jusqu'à nouvel ordre…Tu peux retourner chez les tiens…Je t’accorde un sauf-conduit jusqu'à la limite de mes terres… Profite en Gaïren…Ma bonté et ma patience ont des limites… »

La dernière partie de sa déclaration avait était déclaré avec une froideur dérangeante, si ses mots avaient étaient des lames, le jeune homme aux oranges aurait était réduit en pièce. Le Roi ne cherchait pas la guerre contre ce peuple… Mais il ne permettrait pas qu’on se dresse entre lui et la victoire totale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadyn-Lorr Cinaed
Peuple Twili
Peuple Twili
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 30
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Extérieur.   Ven 27 Juin - 1:50

Ainsi, contrairement au Royaume du Crépuscule, ou il n'y avait qu'un seul peuple et donc, un seul gouvernement. Cela ne causait que des problèmes internes rapidement dissimulés - ou du moins, étouffés sans délais. Ici, dans ce monde ou tant d'espèces devaient cohabiter, il n'était pas aussi aisé de régner. Si certains y trouvaient leurs compte, d'autres y trouvaient, au contraire, matière à contentement.

Et pourtant, dans un endroit si vaste... un endroit offert à eux par de cruelles Déesses... pourquoi ne trouvaient-ils pas lieu de s'entendre et de partager les ressources à leur disposition?

Hadyn-Lorr fit une moue dégoûtée en sifflant doucement dans son coin. Quel détestable démonstration. Ils ne méritaient pas ce monde.

Flottant toujours aux côtés du seigneur de cette forteresse dont il pouvait voir une partie d'où ils se trouvaient, le Twili observant passivement le reste de la scène. Des Gérudos, vaincues, allèrent panser leurs plaies tandis que le roi discutait avec un être étrange.

N'ayant pas son mot à dire dans cette situation - dont il ne connaissait pas grand chose de toute façon - le petit être ne souffla mot. Il se contenta d'accomplir une tâche qu'il avait accomplie toute sa vie ; rester auprès de quelqu'un, écouter, voir, enregistrer les moindres informations sur lesquelles il pouvait mettre la main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaaburi [NPC]
Bête des sables
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Profession : Guerrier
Âge du perso : Inconnu
Race : Gaïren
Date d'inscription : 19/06/2008

Votre Personnage
Race: Gaïren
Sexe: Masculin
Devise: Liberté. C'est ma seule patronne.

MessageSujet: Re: Extérieur.   Ven 27 Juin - 2:29

Arrogant il était et qu'a lui et à son peuple il ne pensait. Telle était la description qu'en avait fait Gaaburi du Roi du Désert lorsqu'il eut terminé de parler. Certes, il n'allait pas osé lui révéler le fond de sa pensée puisqu'il semblait à tous points prêt à lui lancer une attaque. Il garderait cela pour plus tard et il combattrait sûrement contre lui, un jour ou l'autre, qu'il le veuille ou non. Mais ce n'était nullement la raison de sa venue aujourd'hui.

Penchant doucement la tête du côté gauche, puis du côté droit en fixant son interlocuteur, il remarqua rapidement qu'il portait quelque chose ou plutôt quelqu'un avec lui. Il sourit à cette "chose", le saluant à sa façon. Il savait être poli, quand même. Mais son regard dévia vite. Il n'avait plus de temps à perdre. Son chef lui avait bien dit de ne pas tarder si sa mission échouait et c'était ce qui venait d'arriver rien que par la réponse du Roi.

Il ne pensait pas non plus qu'il répondrait de façon positive à une aussi grande requête de la part d'un peuple qui n'avait fait que de vagues et mauvaises apparitions sur ses terres. Mais malgré tout, le peuple des Gaïren avait eut énormément de temps pour observer les habitudes de vie des Gerudos et ils n'avaient pas dit leurs dernier mot.

Gaaburi n'avait démontré là qu'une partie de leur puissance.


- Pour le moment, il est vôtre. Sachez qu'aujourd'hui, je n'ai fait qu'une simple requête, votre majesté. La prochaine fois, nous reviendrons...

Termina-t-il avant de laisser le qui le formait s'envoler à nouveau dans le vent afin de disparaître en ne laissant qu'un petit sourire au chef des Gerudos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hairaru.niceboard.com
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: Extérieur.   Ven 27 Juin - 14:06

Le Roi afficha un vague sourire en voyant disparaître le Lézard.

« Oui bien sur…Et venez en nombre, amenez vos femmes, vos vieillards et vos marmots, je n’aurais pas à aller les chercher chez vous pour répandre leurs tripes… »

Il éclata de rire en fixant les grains de sables… Il les attendait les lézards…Il les attendait les Hyliens…Les Déesse elles même ! Il les attendait tous ! Et tous il les massacrerait…Son esprit embrumé par tant de promesses sanglantes, le jeune Roi ne put que fermer les yeux avec délices, soupirant d’aise en inspirant profondément l’air étouffant du Désert.

« Même toi, tu ne pourras que t’agenouiller et ramper devant moi… »

Il avait dit ça en fixant un point devant lui… N’importe qui dirait qu’il parlait à l’air…Mais dans son esprit décousu, il s’adressait à son ancêtre en personne, qui le toisait avec haine en vociférant mille et une menaces… Si Äanöndo était frustré de ne pas posséder la totalité des pouvoir qu’il aurait dut avoir, ce qui restait de Gannondorf était frustré d’avoir tout perdu et de ne pas pouvoir agir… Il ne pouvait qu’attendre et espérer que celui qui était son descendant ne le trahisse pas, qu’il se ravise au dernier moment…

« …Hadyn…Voila toute l’histoire de cette terre résumé en quelque seconde… Le sang coule pour des lopins de terres… Si les Hyliens étaient resté à leurs place dans ce monde, jamais nous n’aurions était contraint de ravager ce Désert…Si les Déesse avaient étaient digne de leur rang, jamais nous ne saurions réduit à respirer du sable…Et ton peuple n’aurait jamais était réduit à moisir dans un autre plan… »

Il tourna la tête vers le petit lutin flottant tout en se dirigeant vers un escalier qui mènerait au sommet de la forteresse.

« Bon…Nous étions parti pour visiter ces terres désertiques… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadyn-Lorr Cinaed
Peuple Twili
Peuple Twili
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 30
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Extérieur.   Sam 28 Juin - 19:00

Le roi, provocateur, lança quelques remarques acerbes à la créature de sable - qui s'était révélée être un jeune homme, messager de son peuple - à présent disparue. Ses termes étaient des plus... visuels. Suffisamment pour le faire sourire. Puis, éclater de rire, manifestement.

Hadyn observa son allié se dilater la rate puis prononcer des paroles qui lui donnèrent des frissons dans la nuque. Oui, définitivement, il était bien tombé. Valait mieux être de son côté que d'un autre. Cette attitude, cette voix qui faisait preuve d'une douce folie - meurtrière, qui plus est... même chez un être aussi abjecte que ce Twili, son esprit de conservation et son instinct le poussait à une certaine prudence. Surtout dans son état actuel - il doutait que sa puissance ne suffisse à contrer celle de Äanöndo en ce moment.

Maudit soit ce sortilège qui pesait sur lui tel un fardeau, limitant ses ambitions!

Enfin, le seigneur du Désert s'adressa à lui et non à il-ne-savait-qui, lui narrant l'histoire de ce pays et d'Hyrule... et mentionnant le Royaume du Crépuscule au passage. Cela aviva son attention et attisa sa rage. Le Twili acquiesça et suivit son hôte, ruminant son dégout pour les Déesses et pour ce monde lumineux.

Toutefois, soudain, un intrus vint l'interrompre dans son propre plan, dans sa cellule. Il fallut un moment au petit être pour qu'il réalise que son corps était potentiellement en danger. Ou alors, que peut-être que son plan serait découvert, ruinant toutes chances d'échappatoire.

"Sir... permettez-moi de m'éclipsez un moment." Fit-il en faisant une révérence pressée, puis, son image se dissolue dans l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Äanöndo Gerudo
Roi des Gerudos - GMPB
Roi des Gerudos - GMPB
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 27
Profession : Roi des Gerudo
Âge du perso : 17 ans
Race : Gerudo (Mâle)
Date d'inscription : 04/06/2008

Votre Personnage
Race: Gerudo
Sexe: Mâle
Devise: Vous versez la mort aux rat dans du venin de cobra ! Pour adoucir le mélange, pressez trois quartier d'orange...Oh je vais en mettre un seul...

MessageSujet: Re: Extérieur.   Sam 28 Juin - 22:30

Le jeune roi allait donc s’en aller quand Hadyn s’adressa à lui, annonçant qu’il s’éclipsait. Äanöndo hocha la tête positivement et put le voir disparaître… C’était marrant de voir des gens disparaître comme ça…

Se retrouvant seul, le Roi continua de grimper les marches pour aller s’installer sur le toit (la flemme de changer de sujet). Une fois sur le toit de la forteresse, il laissa son regard vagabonder sur le désert. Quelle misérable contrée.

« …Qu’ils viennent tous…Et je transformerai ce désert en une mer de sang…éh…éh éh éh… »

Il leva doucement la tête vers le ciel et fixa le soleil sans ciller…

« …Et j’arracherai votre chair de vos os…Déesses… »

Puis il éclata à nouveau de rire, rebaissant la tête sur son royaume désertique…

(c’est court)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extérieur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extérieur.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Hyrule :: Le Désert du Doute :: Forteresse Gérudo (Ouest) :: Les Habitations-
Sauter vers: