Les Chroniques D'Hyrule

Venez vivre des aventures (et des mésaventures) dans le monde de la populaire série Zelda! Des admins/modos sympathiques, un monde immense (connu ou non), de très nombreuses races et classes disponibles, des quêtes...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Consoles] Playstation 1,2,3 et PSP

Aller en bas 
AuteurMessage
Koji Hatoh
Brioches au poisson :D !
Brioches au poisson :D !
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 30
Profession : Aventurier
Âge du perso : 15 ans
Race : Rito
Date d'inscription : 05/02/2007

Votre Personnage
Race: Rito
Sexe: Masculin
Devise: "You don't need a reason to help people" FFIX

MessageSujet: [Consoles] Playstation 1,2,3 et PSP   Mer 11 Juin - 0:01

Source : WIKIPEDIA

Citation :


La Console

Description :

La PlayStation 3 (PS3) est la console de jeu vidéo de septième génération fabriquée par Sony. Elle est sortie le 11 novembre 2006 au Japon, le 17 novembre 2006 en Amérique du Nord et le 23 mars 2007 en Europe. Elle succède à la PlayStation 2 et concurrence la Wii et la Xbox 360.

Envisagée comme un centre de divertissement numérique, la PlayStation 3 s'inscrit dans l'ère de la télévision à haute définition en intégrant un lecteur Blu-ray et une connectique HDMI. La console dispose d'un disque dur, d'un navigateur internet et fait office de media center en supportant différents types de format multimédia. Elle propose une connectivité étendue avec la PlayStation Portable par Wi-Fi et est compatible avec les distributions Linux. Son service en ligne, le PlayStation Network, permet de jouer en réseau gratuitement, de télécharger des jeux, des démos, des bandes annonces et donne accès à divers services de communication. La manette, nommée Sixaxis, embarque un système de détection de mouvement, apportant un type d'interaction original avec les jeux. En décembre 2007, plus de cent cinquante jeux originaux ont été commercialisés sur la console (voir la liste des jeux).

La console a été déclinée en deux configurations au lancement[13] avec les modèles 60 Go et 20 Go. En 2007, les modèles 40 Go et 80 Go sont progressivement venus les remplacer.


Modèle 60 Go [modifier]
Le modèle 60 Go, vendu au prix de 599 €, est équipé d'un disque dur de 60 Go, de slots pour recevoir des cartes mémoires de type Memory Stick, Secure Digital et CompactFlash, d'une connectivité réseau sans fil Wi-Fi et de quatre ports USB. Sur le plan esthétique, cette version présente deux liserés argentés sur la face avant de la console.

À partir d'août 2007 en Europe, Sony a proposé des packs promotionnels appelés Starter Pack, comprenant le modèle 60 Go, deux Sixaxis et deux jeux. Vendu au prix initial de 599 €, le premier pack comprend les jeux MotorStorm et Resistance: Fall of Man. Le second, disponible en septembre 2007, contient les jeux F1 Championship Edition et Heavenly Sword. À partir d'octobre (et la sortie du modèle 40 Go), le prix des Starter Pack est passé à 499 €.


Modèle 20 Go [modifier]
Le modèle 20 Go, vendu au prix de 499 $, est un modèle “entrée de gamme” qui a seulement été commercialisé au Japon et en Amérique du Nord. Il est doté d'un disque dur de 20 Go.


Modèle 40 Go [modifier]
Le modèle 40 Go, vendu au prix de 399 € (399 $US aux États-Unis), est sorti en octobre 2007 en Europe et a depuis été introduit au Japon et en Amérique du Nord. Doté d'un disque dur de 40 Go et de deux ports USB, il ne propose pas de lecteur de cartes et ne prend pas en charge les jeux PlayStation 2 et les SACD. Sur le plan esthétique, il présente quelques différences mineures[14] et est également proposé en coloris blanc céramique. Des packs avec les films Spider-Man 3, Casino Royale, 300 ou les jeux Pro Evolution Soccer 2008, Ratchet & Clank : Opération Destruction, Uncharted: Drake's Fortune, Grand Theft Auto IV et Metal Gear Solid 4: Guns of the Patriots ont été proposés.


Modèle 80 Go [modifier]
Le modèle 80 Go, vendu au prix de 499 $, est sorti en juin 2007 en Corée du Sud et est disponible depuis août 2007 en Amérique du Nord. Le disque dur est d'une capacité de 80 Go et la rétro-compatibilité des jeux PS2 est assurée de façon semi-logicielle (comme sur le modèle 60 Go européen). Un pack avec Metal Gear Solid 4: Guns of the Patriots est prévu.

Citation :


La Console

Description :

La PlayStation 2 (PS2) est la console de jeux vidéo de Sony qui a succédé à la PlayStation. Elle fut lancée le 4 mars 2000 au Japon (le 26 octobre 2000 en Amérique du Nord, le 24 novembre 2000 en Europe), et a connu un succès immédiat (980 000 exemplaires vendus en 48 heures). Sa ludothèque comprend de nombreux titres, dont certaines licences connues qui ont fait sa renommée : Tekken 5, Gran Turismo 4, Final Fantasy X, Final Fantasy XII, Pro Evolution Soccer 2008, Grand Theft Auto: San Andreas, ou encore Metal Gear Solid 3: Snake Eater.

Depuis la sortie officielle de la PlayStation 2 en mars 2000, plus de 118 millions d'unités ont été vendues dans le monde (45 millions en Europe, 25 millions au Japon, et 48 millions aux États-Unis)[1],[3], ce qui est le record absolu de vente de console de salon, dépassant même la console portable Game Boy (118 millions). Pour l'anniversaire de la console aux USA, Sony Computer Entertainment a déclaré avoir franchi la barre des 120 millions.

La ludothèque de la PlayStation 2 comprend 5281 titres au Japon, 1548 en Amérique du Nord et 2834 en Europe. En mars 2007, 1240 millions de jeux PlayStation 2 ont été distribués à travers le monde[7]. Les trois jeux les plus vendus sur la console sont Grand Theft Auto: San Andreas (17 millions d'unités), Gran Turismo 3 A-spec (14M) et Grand Theft Auto: Vice City (14M)[2]. Onimusha: Warlords est le premier jeu PlayStation 2 a dépassé le million d'unités vendues, un an après la sortie de la console[8].

Les jeux PlayStation 2 sont gravés au choix de l'éditeur au format CD-ROM ou DVD-ROM, ce dernier s'étant rapidement imposé dans les faits. La console est rétrocompatible avec le catalogue de jeux PlayStation, tandis que sa propre logithèque est partiellement jouable sur son successeur, la PlayStation 3.

Les versions « éditeur » des jeux, réservées aux professionnels et notamment destinées aux démonstrations en magasin, sont communément appelées blue disc.

La PlayStation 2 possède un adaptateur réseau que l'on branche par le biais d'un cable ethernet, cela permet de partager d'autres sensations comme sur Battlefied 2 Modern Combat, l'un des jeux le plus populaire sur PS 2 à ce jour (40€ en moyenne) Il n'est plus fabriqué par sony depuis 2006.

Sur tous les modèles PS Two, un port Ethernet est déjà intégré avec la console.

Processeur principal : (128-bit Emotion Engine)
Fréquence de l’horloge - 294,912 MHz
Mémoire - 32 Mo
Vidéo : (Graphic Synthesizer)
Fréquence de l’horloge - 147,456 MHz
Mémoire VRAM Cache - 4 Mo
Son (en ADPCM 44100Hz - SPU2):
Nombre de voix - 48 canaux
Mémoire de son - 2 Mo
IOP : (Processeur d’entrée/sortie)
CPU Core - PlayStation CPU+ (R3000A)
Fréquence de l’horloge - 33,8688 MHz ou 36,864 MHz (sélectionnable)
Lecteur de disque : (DVD-ROM)
Vitesse - 24X en lecture CD, 4X en lecteur DVD.

Citation :


La Console

Description :

Les premières conceptions de la PlayStation remontent à 1986. Nintendo avait travaillé sur le support des disquettes avec la Famicom, mais des problèmes sont survenus. Sa nature magnétique réinscriptible pouvait facilement être effacée (provoquant ainsi une baisse conséquente de la durabilité), et les disques étaient exposés au danger du piratage. Par conséquent, quand les détails du CDROM/XA (une extension du format CD-ROM qui combine des formats audio compressées et des données visuelles, leur permettant d'y accéder simultanément) sont apparus, Nintendo fut intéressé. Le CDROM/XA fut développé simultanément par Sony et Philips. Nintendo a demandé à Sony de développer un module additionnel pour CD-ROM, sous le nom de SNES-CD. Un accord fut signé, et le travail commença. Le choix de Sony par Nintendo était dû à une personne : Ken Kutaragi, la personne qui allait bientôt être appelée Le Père de la PlayStation, qui a vendu à Nintendo le processeur Sony SPC-700 qui permettait une synthèse du son ADPCM 8 canaux dans la Super Famicom/Super Nintendo, et cette dernière démontra grâce à ce processeur des capacités audio impressionnantes pour l'époque.

Sony planifia aussi le développement d'une console sous son propre nom mais compatible avec Nintendo, consistant en un système de loisir permettant de jouer à la Super Nintendo à la fois avec les cartouches et aussi avec un nouveau format CD que Sony voulait créer. Ce serait le format utilisé dans les disques SNES-CD, permettant à Sony d'intégrer le marché du jeu vidéo, au détriment de la domination de Nintendo.


Le premier modèle de manette pour la PlayStation. Ce modèle sera remplacé par la manette Dual Analog, puis la DualShock.En 1989, le SNES-CD était sur le point d'être annoncé aux CES du mois de juin. Cependant, quand le président de Nintendo Hiroshi Yamauchi a lu le contrat original de 1988 entre Sony et Nintendo, il a réalisé que l'accord passé accordait à Sony la possession de tous jeux sur le format SNES-CD. Yamauchi était furieux ; considérant le contrat totalement inacceptable, il a secrètement annulé tous les plans de l'association entre Sony et Nintendo pour le SNES-CD. En effet, au lieu d'annoncer leur association le jour du CES, le directeur de la filiale americaine de Nintendo Howard Lincoln est monté sur la scène et révéla qu'ils étaient maintenant en partenariat avec Philips, et qu'il était prévu que tout le travail commun entre Nintendo et Sony allait être abandonné. Lincoln et Minoru Arakawa se sont rendus au siège de Philips en Europe, sans en informer Sony, et ont formé une alliance d'une nature totalement différente : une alliance qui donnerait le pouvoir total à Nintendo sur ses licences sur les machines de Philips.


La DualShock, dont la forme deviendra un standard pour les manettes des consoles PlayStation, PlayStation 2 et PlayStation 3.L'annonce du CES fut un véritable choc. Non seulement c'était une énorme surprise (Sony avait juste décidé, la nuit précédente, du nom du projet commun sous la marque Play Station), mais cela a été perçu par beaucoup dans la communauté des affaires japonaises comme une trahison fatale : une compagnie japonaise snobant une autre compagnie japonaise en faveur d'une firme européenne était absolument impensable.

Après l'effondrement du projet commun, Sony pensa stopper les recherches, mais finalement, la compagnie décida de réutiliser tout ce qui avait été développé en commun avec Nintendo pour en faire une console à part entière. Cette décision motiva Nintendo à poursuivre Sony pour rupture de contrat devant la cour fédérale des États-Unis, et tenta d'obtenir une interdiction de commercialisation de la Play Station, avec comme argumentation que Nintendo possédait les droits du nom. Le juge fédéral a finalement refusé l'interdiction. Ainsi, en octobre 1991, le premier modèle de la nouvelle Sony Play Station a été révélé ; en théorie, environ 200 machines de ce type furent seulement produites.

À la fin de l'année 1992, Sony et Nintendo trouvèrent un accord pour que la Sony PlayStation puisse avoir une connectique spécifique pour les jeux SNES, mais Nintendo voulut garder les droits de ses jeux pour garder les profits issus de leur ventes. Cependant, à ce moment-là, Sony réalisa que la technologie de la SNES commençait à montrer ses limites, et que la nouvelle génération de consoles était sur le point de voir le jour : les travaux commencèrent début 1993 pour renouveler le concept de la Play Station pour cibler la nouvelle génération de logiciels et de matériel ; en conséquence, le port SNES fut retiré, l'espace entre les deux mots fut enlevé, et la PlayStation était née.


Citation :


La Console

Description :

La PSP est une console portable qui en plus des jeux, offre un ensemble de fonctions multimédia. La console fait ainsi office de :

lecteur musical ;
lecteur de vidéos ;
afficheur d'images ;
navigateur internet, par une connexion Wi-Fi.
Elle dispose d'une petite mémoire interne, complétée d'une carte mémoire Memory Stick Duo dont les tailles peuvent varier de 32 Mo à 32 Go dans laquelle le joueur peut stocker ses photos, vidéos, musiques et les sauvegardes des jeux auxquels il a joué.

Jeux et films sont commercialisés sous la forme de petits disques au format UMD.

La PSP se distingue des autres consoles portables existantes par sa connectique élargie :

port en sortie USB, permettant de la brancher à un ordinateur ou d'adapter différents équipements : appareil photo, webcam, GPS, système de haut-parleurs... ;
équipement wi-fi, permettant d'aller naviguer sur internet ou de se connecter à d'autres PSP sans connexion filaire ;
la PSP fonctionne selon un système d'exploitation (qu'on appelle le firmware), à l'identique des systèmes d'exploitation que l'on trouve sur les ordinateurs.
Le système d'exploitation de la PSP a deux particularités :

Il est régulièrement mis à jour par le constructeur, pour proposer de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, l'interface a été améliorée au fil des mises à jour, un navigateur internet a été ajouté, le logiciel pour faire marcher un appareil photo (Go! Cam, vendu séparément), ou des options plus avancées comme le support des flux RSS. Les dernières mises à jour permettent de la faire fonctionner avec la nouvelle Playstation 3.
Il est possible d'installer un autre système d'exploitation à la place. Cela s'appelle installer un custom firmware. Bien que non supportée par le constructeur Sony, cette manipulation permet d'avoir un firmware d'apparence semblable aux firmwares du constructeur et pouvant en plus exécuter des programmes réalisés par des programmeurs indépendants. Ces programmes (aussi appelés Homebrews qui signifie « faits maison ») proposent des fonctions diverses. Leur publication dépend de la bonne volonté de la communauté de développeurs amateurs. Un exemple notoire est le logiciel Mapthis! qui permet de faire fonctionner la navigation avec le récepteur GPS. Les custom firmware permettent également de faire fonctionner des copies de jeux (également appelés backups) au format ISO, copies de jeux dont l'utilisateur se doit de posséder l'original.

La PSP use d’un lecteur de disque compatible avec le format Universel Media Disc que possède Sony. Cet "UMD" renferme 1.80Go en double couche de données. L’utilisation du lecteur augmente la consommation de la batterie de environ 10%, la PSP fut ainsi critiquée de possédér un temps de transfèrt de donnés très lent pour leurs UMD, traduisant a des temps de chargement de plus de 2 minutes en tout pour quelques jeux. Or ceci fut amélioré avec la sortie de la nouvelle PSP connu sous le nom de PSP-Slim, elle possède ainsi maintenant une durée de vie de la batterie supérieure (si utilisée avec l'ancienne batterie) et des temps de chargement plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artif-x.com
 
[Consoles] Playstation 1,2,3 et PSP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Hyrule :: Hors RP :: Consoles et Jeux-
Sauter vers: